CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE à SALEILLES

Financements

Tous les modes de financements sont recevables (contrat de professionnalisation et d’apprentissage , plan de formation, CPF transition, Compte Personnel de Formation, Préparation Opérationnelle à l’Emploi professionnelle et collective,AIF, auto-financement).

Pour cela, nous vous invitons à consulter le site des OPCO comme AFDAS, OPCO Cohésion sociale,Transitions pro occitanie, et également de Pôle Emploi ou celui du Conseil départemental (candidat).

TARIFS

BPJEPS, CQP,Certificat complémentaire, Titre professionnel:

9 € /heure

(en centre de formation*)

pour les candidats en auto-financement, mobilisant leur CPF, ou pris en charge par une collectivité

12 € /heure

(en centre de formation*)

pour les candidats pris en charge par un O.P.C.O ou autres organismes financeurs

*Le nombre d’heure en centre de formation peut varié en fonction des allégements ou des équivalences possibles , contactez le centre pour un devis individualisé.

FPC (voir page FPC concernée)

Certaines de nos formations seront eligibles au dispositif de l’Apprentissage dès 2019.

Dans ce cas précis, le candidat signe un contrat d’apprentissage dans l’entreprise, l’association ou la collectivité de son choix; il est rémunéré à hauteur d’un pourcentage du SMIC brut déterminé par son âge.

Les coûts pédagogiques de formation sont pris en charge par la Région et le CFA.

Nos formations peuvent être financées par les contrats de professionnalisation via les OPCO (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) et notamment par OPCO Cohésion sociale , AKTO et l’AFDAS.

En quelques mots, l’entreprise emploie le candidat en contrat de professionnalisation et transmet à son OPCO les éléments fournis par l’organisme de formation pour la prise en charge des coûts pédagogiques (frais de formation). Le candidat est salarié pendant toute sa période de formation (en centre et en alternance) à hauteur d’un pourcentage du SMIC Brut déterminé suivant son statut (âge, niveau).

AFDAS

Le CPF Transition vous permet au cours de votre vie professionnelle, de suivre à votre initiative et à titre individuel des actions de formation indépendamment du plan de formation de l’entreprise. Qui peut bénéficier d’un CPF Transition ?

  • tout salarié en CDI ou CDD, quelles que soient la taille et la forme juridique de l’entreprise
  • le salarié doit disposer d’une ancienneté de 24 mois (consécutifs ou non) dont 12 mois dans l’entreprise.

Pour vous accompagner dans votre démarche, vous pouvez bénéficier du soutien personnalisé d’un conseiller du FONGECIF ou de l’OPACIF compétent. Voir lien ci-contre.

TRANSITION PRO

Un droit universel d’évolution professionnelle attaché à la personne tout au long de la vie active jusqu’à la retraite

Le compte personnel de formation est une nouvelle modalité d’accès à la formation créée par la loi relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale. Il a pour ambition d’accroître le niveau de qualification de chacun et de sécuriser le parcours professionnel.

Il vient en remplacement du DIF.

Objectifs de la formation

Accompagner le candidat à la rédaction du livret 2 de VAE et à l’entretien de validation devant le jury et/ou à la préparation de l’épreuve

Pour qui ? Ce qui est financé ?

Quelles sont les aides pour les demandeurs d’emploi qui montent un dossier de VAE ?

Une aide financière, pour la prise en charge des dépenses consacrées aux frais d’instruction des demandes, de prestations d’accompagnement ainsi qu’au droit d’inscription auprès du certificateur et aux formations complémentaires en cas de validation partielle, peut être allouée aux demandeurs d’emploi.
L’intéressé doit formuler une demande dans le cadre de son projet professionnel, qui sera transmise à Pôle emploi ou toute autre structure en charge de son suivi.
Les demandeurs d’emploi peuvent également s’adresser aux conseils régionaux pour bénéficier d’aides financières liées à leur démarche de VAE.

Plan de formation

Le plan de formation est l’ensemble des actions de formation établi à l’initiative du chef d’entreprise dans le cadre de la politique de ressources humaines de l’entreprise. Les Instances Représentatives du Personnel sont obligatoirement consultées sur le plan. A l’intérieur du plan, les actions sont classées en deux catégories qui résument la nature des besoins de l’entreprise et des salariés.

Quels sont les frais des actions de VAE pouvant être pris en charge ?

Les frais de procédure et d’accompagnement relatifs à la validation des acquis de l’expérience comprennent :les frais de transport, de repas et d’hébergement ;les frais d’examen du dossier de recevabilité par le service compétent du ministère ou de l’organisme certificateur ;les frais d’accompagnement du candidat post recevabilité ;les frais occasionnés par les formations obligatoires ou complémentaires recommandées, le cas échéant, au candidat par le ministère ou l’organisme certificateur au terme de l’analyse de la recevabilité de sa demande ;les frais de session d’évaluation organisée par le ministère ou l’organisme certificateur.

Lorsque les actions de validation des acquis de l’expérience sont financées dans le cadre de la mobilisation du compte personnel de formation, les frais de transport, de repas et d’hébergement ne sont pas pris en charge.
L’absence de transmission, par le candidat, d’un document attestant de la recevabilité de sa demande de validation des acquis de l’expérience, constitue un motif de refus de prise en charge des frais des actions de VAE.

Quels sont les salariés concernés ?

Tous les salariés de l’entreprise peuvent être concernés par le plan de formation.